Comme nous l’avons dit dans un article précédent, la peur du noir est une angoisse habituelle qui touche beaucoup d’enfant. Nous vous avions donné quelques conseils et ressources pour les aider à comprendre et surmonter leur peur. Cette semaine, nous vous proposons des activités à réaliser le soir à la nuit tombée, des jeux dans l’obscurité qui devraient les réconcilier avec le noir !

1. Observer les étoiles

Habillez-vous et sortez voir tous les trésors que la nuit à nous offrir. Dans le jardin, dans un parc, dans une impasse, cour d’immeuble, tous les endroits sont bons pour profiter des richesses du ciel. Privilégiez évidemment une nuit claire où les astres sont visibles. Pour les chanceux qui disposent d’un télescope, il est temps de le sortir ! Pour les autres, nous vous invitons à imprimer des fiches sur les sujets qui pourraient éventuellement intéresser votre petit : les constellations, les cycles de la lune, les animaux nocturnes… De nombreuses ressources sont facilement accessibles sur internet.

2. Cache-cache

Nous n’avons plus besoin d’expliquer les règles du traditionnel cache-cache ! Toutefois nous vous proposons une version alternative dans le noir. Vous pouvez y jouer dans le jardin la nuit ou en appartement les lumières principales éteintes (laissez quelques lumières tamisées et douces si votre enfant a très peur du noir). Chacun dispose d’une lampe de poche. Essayez de faire des parties courtes pour que votre enfant puisse s’habituer à l’obscurité.

3. Le chat-lampe

Voici un jeu amusant qui peut se jouer à deux ou en groupe, en extérieur (la nuit) comme en intérieur (les lumières éteintes). Choisissez un chat et donnez-lui la lampe torche. Il doit fermer les yeux et compter jusqu’à 30. Lorsque le jeu commence, les autres doivent à tout pris essayer d’éviter la lumière en courant, sautant à plat ventre ect.. Lorsqu’un joueur est touché (par la lumière de la lampe), il attend patiemment la fin du jeu. Le dernier vivant gagne le jeu (+ 1 point) et devient alors le chat à la prochaine partie.

4. Un théâtre d’ombres chinoises

Choisissez un mur (intérieur ou extérieur) et projetez-y la lumière d’une ou plusieurs lampes. Le mur fera alors office d’écran sur lequel les enfants pourront projeter les ombres des formes qu’ils feront avec leur main. N’hésitez pas à imprimer des tutos afin de leur montrer comment former une tête de chien ou une dinde !

Vous pouvez également mettre à leur disposition de la colle, des ciseaux à bouts ronds, des bâtonnets et des morceaux de papiers afin qu’ils créent de nouvelles formes !

5. Utiliser des craies phosphorescentes

On peut en commander très facilement sur internet. Les enfants seront curieux et enthousiastes à l’idée de jouer avec, presque impatients d’être le soir ! Les possibilités sont nombreuses : dessiner sur le sol dans le voisinage, tracer une marelle et y jouer dans le noir … Vous pouvez également emmener des bougies. Il existe aussi de la peinture phosphorescente mais elle peut parfois être plus difficile à partir que la craie.